les 5 bons réflexes du fumeur en société

949 0
Fumer en société

Quels sont les 5 bons réflexes que tout fumeur devrait adopter en société pour vivre en paix avec les non fumeurs ?


Fumer est un choix. On a tous le droit de le faire mais il faut toutefois s’assurer de ne pas susciter de gêne chez le non fumeur…

1) Etre conscient des non fumeurs 

Quand vous êtes sur le point de fumer et que vous êtes accompagné, demandez au préalable si cela peut gêner votre entourage. S’ils ne sont pas trop proches de vous, cela ne devrait pas poser de problème parce qu’ils n’inhaleront pas toute votre fumée.

Demander avant de fumer ne veut pas dire qu’on n’a pas le droit de fumer devant d’autres personnes. Cela veut simplement dire qu’on prend en compte leur avis et qu’on est poli. A moins d’être dans une zone non fumeur, vous avez le droit de fumer. Si quelqu’un ne souhaite pas que vous fumiez, soit vous vous éloignez et fumez plus loin soit vous décidez de rester quand même. Si vous restez, vous allez faire un malheureux. La personne est libre de partir, elle aussi…

En fumant proche des autres, vérifiez la direction de la fumée pour éviter d’être responsable de tabagisme passif.

A table, mieux vaut attendre ou sortir. La plupart des gens n’apprécient pas beaucoup la fumée pendant un repas.

 

2) Les personnes devant lesquelles il ne faut fumer sous aucun prétexte : les enfants, les femmes enceintes, les fumeurs qui ont arrêté

Dans certains cas, il vaut mieux s’abstenir. Devant des enfants et des femmes enceintes parce que les conséquences du tagasime passif sur la santé sont bien plus grandes. Et devant des fumeurs qui ont arrêté parce qu’ils sont probablement toujours accros et font déjà de leur mieux pour ne pas être tentés. Je sais ce que vous allez me dire : on ne peut pas toujours savoir qui est un ancien fumeur et qui ne l’est pas ou si une femme est enceinte ou pas. Voilà pourquoi il vaut toujours mieux demander avant de s’allumer une clope.

 

3) Demander le droit de fumer à l’intérieur quand on est chez quelqu’un d’autre

Soyons réalistes : même les fumeurs détestent l’odeur du tabac froid. Sur les fringues, les meubles, les cheveux,… Donc quand vous êtes chez quelqu’un d’autre, demandez systématiquement la permission avant de fumer.

 

4) S’excuser quand vous vous absentez pour fumer

De la même manière que vous vous excusez lorsque vous vous absentez pour aller aux toilettes, faites de même lorsque vous sortez fumer. S’excuser ne veut pas dire que c’est quelque chose de mal. C’est  simplement une question de politesse.

 

5) Ne laissez pas traîner de mégots par terre ou sur la plage

C’est dégueulasse. On ne devrait rien jeter par terre, les mégots encore moins. Et sur la plage, c’est encore pire de tomber sur des déchets.

 

La société en générale est devenue de moins en moins tolérante par rapport aux fumeurs. Même si les dangers pour la santé sont nombreux, fumer reste un droit. En suivant quelques règles pour cohabiter en paix avec les non-fumeurs, ils ne devraient avoir aucune raison de se montrer désagréables.


About The Author