Comment arrêter de vapoter ?

5364 1
Comment faire pour arrêter de vapoter ?

Comment faire pour arrêter de vapoter ?

Cigarette électronique : comment arrêter ?


Après avoir arrêté de fumer, faudra-t-il arrêter de vapoter ? Demain, le tabacologue traitera des patients qui se demandent comment arrêter de vapoter.

La cigarette électronique est-elle au même titre que les chewing gums ou les patchs un moyen d’arrêter de fumer ? Elle peut en effet et doit être préconisée pour un fumeur souhaitant arrêter. Il faut toutefois bien prendre conscience de ses effets secondaires. Vapoter ne reste pas sans danger et s’avère addictif. On n’a encore pas assez de recul et d’études pour en juger.

D’autre part, l’e-cigarette est considérée comme un produit du tabac. D’ailleurs, l’industrie du tabac rachète les entreprises de cigarettes électroniques ce qui favorise l’installation de la dépendance au tabac. Arrêter de vapoter est donc nécessaire pour supprimer complètement la nicotine de la vie des fumeurs qui le souhaitent.

Enfin, il existe le risque que la nouvelle génération commence à fumer avec des e-cigarettes, minimisant les risques. Elles seraient donc une porte d’entrée vers le tabagisme. Il s’agit dès lors d’un problème de santé publique, quoique moindre, au même titre que la cigarette.

 

  • La vapote, à double tranchant : réduction de risque mais transfert d’addiction

« Fumer, c’est un peu comme prendre l’autoroute à contresens. Vapoter, c’est rouler à 140 km/h au lieu de 130 km/h. »
Bertrand Dautzenberg, professeur de pneumologie et président de l’Office Français de Prévention du Tabagisme.

Les vapoteurs appellent la cigarette “la tueuse”, considérant leur équivalent électronique moins dangereux. En effet, les risques pour la santé sont moindres. Selon le docteur Bertrand Dautzenberg, vapoter est « 100 à 1 000 fois moins dangereux que le tabac », d’où la métaphore de l’autoroute. Il rappelle toutefois que c’est « un produit toxique et addictif ». L’e-cigarette se révèle être une demi-solution. Moins dangereuse pour la santé mais dangereuse quand même. Par contre, les risques d’addiction sont les mêmes.

 

  • La double addiction liée à la cigarette electronique

Avec le vapote, on peut devenir dépendant. Selon ces experts, il s’agit même là du principal risque. La dépendance est double :
– dépendance à la nicotine : entre 0 et 20 mg de nicotine selon les modèles
– dépendance au geste : gestuelle assez proche de celle la cigarette

Mais ce risque addictif est-il comparable à celui induit par les cigarettes classiques ? L’histoire de l’anglaise Rachael Lloyd, publiée dans Telegraph, est éloquente : passée à la vapote, elle pensait être sortie d’affaire jusqu’à ce qu’elle découvre que sa consommation de nicotine avec l’e-cigarette équivalait à 40 cigarettes classiques par jour. Elle avait développé une nouvelle addiction et s’était en même temps rendue compte que vapoter comprend certains dangers pour la santé aussi.

 

  • Arrêter de vapoter : vers une utilisation raisonnée, contrôlée et déculpabilisée

Avec Smoke Watchers, il est possible de surveiller sa consommation, de pister les différents éléments relatifs à cette consommation et donc d’en prendre le contrôle. Que le but soit l’arrêt immédiat, l’arrêt à plus long terme voire une simple réduction du nombre cigarettes fumées. En s’appropriant les données de sa dépendance, on en prend conscience dans un premier temps et on peut choisir les modalités qui nous conviennent dans un second temps. C’est un outil pour être responsable et ne pas se sentir victime de sa dépendance, ou de son”addiction”, comme diraient ceux qui diabolisent les fumeurs. Après tout, si la nicotine est dangereuse dans l’excès, rares sont ceux qui peuvent se targuer de ne pas être addicts à quelque chose. Au chocolat ? Au sport ? A Facebook ?…

About The Author

Un commentaire on "Comment arrêter de vapoter ?"

Comments are closed.