Ce qu’il faut savoir sur le manque quand on arrête de fumer

14678 0
Arret-tabac-symptomes

Ce qu’il faut savoir sur la sensation de manque lors de l’arrêt

Anatomie du manque

Vous allez arrêter de fumer des cigarettes mais vous savez pertinemment qu’il va d’abord falloir surmonter un obstacle important : l’envie irrésistible d’en griller une, une dernière fois. Vous serez sérieusement en manque et ce n’est pas à prendre à la légère. Cela peut être décisif dans la réussite ou l’échec de ce nouveau mode de vie qu’il va falloir adopter.

Pour les non-fumeurs, c’est une illusion. Pour les fumeurs, la sensation de manque est aussi réel que l’écran que vous avez en face de vous. Les trois premiers jours suivant l’arrêt sont souvent les plus difficiles. L’envie irrésistible de fumer surgira pendant toute la journée. Elle peut être déclenché par presque n’importe quoi : les endroits où vous fumiez, les visions de cigarettes, l’odeur du tabac, an emotional trigger or toute situation stressante. Vraiment n’importe quoi.

Restons positifs : les sensations de manque ne durent finalement pas si longtemps et s’expliquent parce que la nicotine quitte le corps. Après les trois premiers jours, vous n’avez jamais été aussi prêts pour être libérés du tabac.

A quoi ressemble une sensation de manque ?

Quand un fumeur est en manque, il a l’impression que quelque chose s’accroche à sa poitrine à l’intérieur. Toute pensée revient à la même chose : fumer une cigarette. Que vous n’ayez plus d’argent ou que vous ayez conscience que fumer est mauvais pour votre santé n’a plus vraiment d’importance. Ces pensées deviennent négatives et obsolètes du point de vue de quelqu’un qui est en manque.

Votre cerveau va s’activer sérieusement et réussira à trouver des tas de raisons pour satisfaire le besoin de fumer. IL faut bien avoir en tête que ne pas fumer revient pour un non-fumeur à la sensation de ne pas manger pendant plusieurs jours. N’importe quelle pensée ou sentiment qui s’invitera conduira à vouloir fumer. Lors d’une sensation de manque, vous verrez à quel point votre propre esprit peut se montrer intelligent et manipulateur. Il s’agit d’une expérience qui permet d’apprend beaucoup sur la nature humaine et sur son propre fonctionnement.

Combien de temps dure une sensation de manque ?

Une sensation de manque peut durer moins d’une minute comme elle peut durer plusieurs heures. Cela dépend de plusieurs facteurs : à quand remonte la dernière cigarette, avec quelle fréquence vous fumez, l’état d’esprit à ce moment précis,…

Dans les trois jours qui suivent l’arrêt, les sensations de manque peuvent se manifester comme un simple besoin de fumer un profond désir violent de remplir ses poumons avec du tabac.

Après ces trois jours, la violence du manque diminue et se fait bien plus rare. Il devient plus aisé de gérer les sensations de manque. Puis, en général trois mois après avoir arrêté, il n’y aura quasiment plus du tout de sensations de manque.

Comment gérer une sensation de manque ?

Il y a différentes manières de faire face à une sensation de manque quand on arrête de fumer. Voilà quelques suggestions pour vous aider à vaincre la cigarette :

Vous pouvez aller courir ou pratiquer une activité sportive.

Vous pouvez acheter des sucettes, notamment ceux qui ont une fixation orale.
Vous pouvez écrire vos pensées et vos ressentis dans un journal quand la sensation de manque apparaît.

Vous pouvez boire le maximum d’eau.

Vous pouvez commencer une nouvelle activité ou finir le livre qui est sur votre table de chevet depuis six mois.

Vous pouvez appeler un ami (sans bien sûr en abuser).
You pouvez prendre une douche froide.
You pouvez trouver une nouvelle habitude, saine cette fois, qui remplacera le besoin de fumer.

Il y a plein de choses qui peuvent être entreprises quand les sensations de manque deviennent à la limite du supportable.

Bonne chance à ceux qui ont déjà commencé le processus d’arrêt, tenez bon ! A ceux qui y pensent, soyez fort et courageux. Vous réussirez en vous mettant dans le bon état d’esprit.

About The Author